Compte rendu de la Classic Channel Regatta 2011

kelpie_2 La Classic Channel Regatta 2011, qui s’est déroulée dans une intéressante variété de conditions météorologiques, a été très appréciée par tous ceux qui ont pris part. La premiére course côtière à Dartmouth le samedi s’est couru dans des conditions musclées avec un vent de Sud-Ouest force 6. La deuxième course du dimanche a été retardé par le brouillard qui avait envahi la Start Bay, mais il finit par se dégager assez longtemps pour qu’un départ puisse être donné dans un vent modéré avec des alternances de soleil et de brouillard avant que celui-ci n’envahissent à niveau toute la baie après que le dernier bateau eut franchi la ligne d’arrivée.

Le Channel Race a débuté lundi dans un calme plat, obligeant quelques bateaux à mouiller devant la ligne de départ avant qu’un air léger ne se lève pour pousser les bateaux sur la ligne puis sur la route Paimpol. La brise se leva par le sud et vira progressivement au sud-ouest amenant un léger brouillard pendant quelques heures, après quoi le vent prévu de nord-ouest force 5 s’établit en dissipant le brouillard. A partir de là, ce fut une chevauchée mémorable sous spi dans la nuit étoilée jusqu’aux marques d’atterrage au large de Paimpol, avant un renforcement du vent sur les derniers miles avant la ligne d’arrivée dans l’Anse de Paimpol où les premiers bateaux arrivèrent à l’aube, mardi matin. Tous les bateaux étaient arrivés en fin de matinée et la flotte ancrée pour un repos bien mérité à l’abri l’île Saint Rion, en attendant la marée pour passer l’écluse du port de Paimpol dans après-midi.

Après une journée de mercredi consacrée au repos, la flotte se retrouva dans l’écluse, tôt le jeudi matin, pour aller prendre le départ de la course autour de l’île de Bréhat, qui était en fait constituée de deux manches séparées par un pique-nique. La course autour de Bréhat donne lieux à une navigation passionnante dans les courants et au ras des cailloux dans ce coin magnifique de Bretagne où nous avons eu la chance d’avoir des vents parfaits et un temps ensoleillé, malgré un air frisquet. Le parcours a fait passé la flotte par le côté Est de l’île avec un fort courant favorable, avant de virer la marque au vent à l’extrémité nord de l’île et de remonter le chenal du Trieux contre la marée descendante, les bateaux habitués à ces parages tirant à la côte autant que leur témérité le leur permettait pour trouver les contre-courants. Après l’arrivée de cette première partie de la course dans la rivière du Trieux, les bateaux ont été dirigés vers des mouillages devant le petit port de Loguivy de la Mer où un pique-nique avec du pain frais et du vin ont été distribués par les organisateurs. Après le pique-nique, la deuxième course de la journée a conduit les bateaux de retour à Paimpol. brehat_1

Vendredi ce fut le départ de la course vers Guernesey dans un petit air de nord-est. Avec ce vent si léger et de face, il aurait été beaucoup trop long rejoindre Guernesey en course, si bien qu’une ligne d’arrivée fut établie entre le bateau comité et la marque de parcours « Nord Horaine » près des Roches Douvres. Un courant de sud-est poussa la flotte vers cette ligne, mais quand le courant s’inversa et que le vent devint encore plus léger, les derniers bateaux eurent beaucoup de mal à atteindre la ligne d’arrivée. A partir de là la flotte fit route au moteur vers St Peter Port, où elle se regroupa dans la soirée.

Il avait à nouveau du soleil et un faible vent samedi pour la course autour de Sark. Malheureusement, n’ayant pas pu prendre le départ avant 11 heures en raison du départ d’une autre régate, nous n’avons pu bénéficier que de la dernière demi-heure de courant portant au nord-est pour pousser les bateaux vers l’extrémité nord de Sercq avant que le courant portant au sud-ouest ne commence à s’établir. Les bateaux les plus rapides ont réussi à progresser contre le courant, mais une fois de plus les bateaux les plus lents n’ont pu faire face au courant dans le vent léger.

Un aspect très important et agréable de la régate est l’animation à terre. À Dartmouth les équipages ont pu apprécier le cadre agréable et l’hospitalité du Royal Dart Yacht Club, ainsi que le dîner des équipages du samedi soir dans la beau Old Market Square, accompagné par un orchestre de jazz et quelques chants improvisés par les équipages quand l’orchestre a fait une pause. Le tout fut arrosé de vin et de bière et ce qui reste dans les mémoires c’est une soirée mémorable.et très appréciée.

A Paimpol la flotte était amarrée dans le bassin intérieur en plein centre ville et encore une fois la municipalité mit ses installations à la disposition des équipages. Le point culminant fut le dîner des équipages, accompagné d’un mélange éclectique (et même excentrique !) de musique avec un chanteur accompagné de son orgue de Barbarie, qui a suivi la remise des prix de la Channel Race dans la Salle des Fêtes.

À St Peter Port, la remise des prix finale a eu lieu dans le cadre majestueux de Castle Cornet, perché sur le promontoire de la rive sud du port. Ensuite ce fut la fête de clôture au Guernesey Yacht Club autour d’un fish & chips traditionnel animé par la musique et le chant du groupe local GU10. Une grande soirée pour clôturer une excellente semaine.

En conclusion, ce fut une semaine très réussie et agréable, tous les participants déclarant qu’ils seraient à nouveau présents en 2013.

brehat_2

Photos prises lors de la Classic Channel Regatta et reproduits avec l’aimable authorisation de Mike Wynne-Jones, Katrine Gillès de Pélichy et waterlinemedia.com